#Appelauféminincestmaintenant !



Merci à l’hôtesse de caisse croisée lundi. Je tiens à adresser toute ma gratitude à cette femme qui m'a fait vivre un vrai moment de sidération.

Depuis le début du confinement, j'ai décidé de prendre encore plus de temps pour offrir aux caissières un peu de douceur, de sourire, d'attention dans leur journée pas très fun, en ces temps troublés.

Je tiens, sincèrement, à adresser toute ma gratitude à cette caissière de supermarché qui, en plein confinement, m'a avoué qu'elle ne rêvait que d'une chose : faire chauffer sa carte bleue dans les boutiques !

L'étincelle dans ces yeux, à l'idée de faire les boutiques, ressemblait à cette grande bouffée d'air que l'on prend en sortant la tête de l'eau, lorsque cela a duré plus longtemps qu'on ne l'aurait voulu. Vous voyez l'idée ? Cette femme m'a fait prendre conscience de l'urgence de créer des ponts entre son monde et le mien. Je mentirais si je ne disais pas que j'ai eu envie de la secouer et de lui hurler aux tympans : - Bon sang, mais tu ne vois pas où nous en sommes à cause (entre autre) de la surconsommation ! Sauf que j'ai décidé d'offrir un peu de douceur, de sourire, d'attention et la secouer n'est pas au programme.

Et même si c'est une piste, ça ne parait pas être une solution viable à long terme, je suis restée, là, bouche bée, sidérée. Certains ont cheminé, philosophé, "thérapeuté", psychanalysé, remis en question tout et son contraire et d'autres pas. Alors on pourrait imaginer stocker les gens pas comme nous, ceux qui n'ont toujours pas compris, ceux qui ne font toujours rien pour que cela change... Les mettre loin de nos yeux purs de gens qui ont compris, eux. Ouais, on pourrait, mais je ne suis pas convaincue par cette idée. Alors certains vont combler les faussés ; moi, j'ai envie de créer des ponts.

Des ponts pour relier les gens, les mondes et mélanger les idées.

Des ponts pour aller voir des points de vues différents, d'autres horizons.

Grâce à tous ces ponts, après le confinement, on pourrait voir se propager, comme un virus, des liens avec le cœur entre tous ces mondes, histoire de relier les diamants, les pépites, les trésors de chacun. Pour cela, il va nous falloir des Ingénieuses et Ingénieux en Génie Civil. J'attrape le dictionnaire. Ingénieuses et Ingénieux : qui ont l'esprit inventif, imaginatif, créatif. Génie : personne capable de créer des choses extraordinaires et nouvelles. J'ai gardé civil, même si je le trouve moins poétique. Civil c'est tout ce qui est relatif à l'ensemble des citoyens et aux rapports entre individus. -Quel espoir portez-vous pour le monde de demain ? - Quelle envie portez-vous pour l'humanité de demain ? Êtes-vous ou avez-vous envie de devenir une Ingénieuse ou un Ingénieux en Génie Civil ? https://www.agnesdelpech.com/2020/04/09/eh-les-gens-c-est-maintenant/?fbclid=IwAR2OMR80VIYtD3jMeZrqScGoWQsKjsECbb814haXpPtq04p-S6XuzIK1MO0


Agnes Delpech pour l' Appel au féminin

0 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

Merci aux artistes qui nous soutiennent

© Crédit photos, peintures & musique au service du site :

Marianne Aya Omac

www.marianneayaomac.fr

Eve Fouquet

www.evefouquet.com

Sandrine Syama

www.syamamandala.com

Réalisation du site : Chrystèle Fossé   -   Touche graphique du site : Alexie Etilé

© 2020 L'Appel Au Féminin

 Association Loi 1901 - Mentions légales

Contact : appelaufeminin@gmail.com